C’est la galère dans la plupart des cimetières !

C’est la galère dans la plupart des cimetières !

 

Dans tous les pays, il y a de sérieux problèmes avec la gestion des morts.

 

Les récents articles et reportages relatant une partie seulement des problèmes rencontrés lors des exhumations dans les cimetières le montrent clairement. Ce qui risque de conduire tout le monde… aux fours crématoires, malgré leur bilan guère meilleur !


Il faut donc autoriser, de toute urgence, les tests sur les dépouilles de quelques humains consentants pour valider l’humusation !

 

 

 

Comme dans tous les pays, en raison de la surmortalité, provoquée par la pandémie du Covid-19, la plupart des cimetières de Wallonie manquent de place et tous les crématoriums sont bondés.

Pourtant, nos autorités politiques continuent de faire la sourde oreille quant à la légalisation de l’humusation (voir ci-dessous) alors que ce mode de sépulture éthique et soutenable est de plus en plus demandé par les citoyens.

Ce processus naturel de décomposition d’une dépouille humaine n’occupera que 6 m² d’espace public, pendant seulement un an, et générera un humus de haute qualité.

 

Depuis 5 ans, les responsables de la fondation d’utilité publique “Métamorphose” et, plus récemment, de la Coopérative “Humusation”, reçoivent de plus en plus de demandes de Belgique mais aussi de France et même de Suisse, émanant de privés et d’entreprises de Pompes Funèbres, qui veulent disposer de cette nouvelle pratique funéraire.

Il est désolant que l’administration wallonne en charge des cimetières – malgré les problèmes environnementaux, sanitaires et de pénibilité du travail des fossoyeurs pourtant bien connus – ne comprenne pas l’intérêt de notre alternative funéraire.

Cette position conservatrice contraste avec l’évolution rapide des mentalités au sein de la population. Plus de 4 500 personnes ont envoyé à leurs élus locaux leur “Acte de dernière Volonté”, dûment complété et signé, signifiant leur refus d’être enterrées ou même incinérées.

Les autorités politiques régionales tergiversent depuis des années et n’ont encore rien mis en place de concret pour satisfaire les dernières volontés de citoyennes et de citoyens toujours plus nombreux…

Face à ces constats, il est impératif que le Gouvernement de la Wallonie nous autorise à poursuivre, sous son contrôle, les tests scientifiques sur les dépouilles mortelles de quelques humains consentants dans notre *Centre Pilote pour l’Humusation* afin de pouvoir, enfin, accélérer son intégration dans les législations des pays, dont une part suffisante de la population le voudra vraiment.

Pour démontrer que notre démarche progressiste est vraiment soutenue par une réelle volonté citoyenne importante, c’est le moment – maintenant si ce n’est pas encore fait – de vous rendre sur www.humusation.org et suivre toutes les indications pour :
– signer notre pétition en ligne
– liker notre page Facebook
– envoyer votre Acte de dernière Volonté, par mail, au bourgmestre et à tous les échevins de votre commune
– adhérer à notre Coopérative www.humusation.org/cooperative/
– faire don de votre corps, après sa mort, pour valider notre concept par des tests scientifiques

A propos :

L’Humusation, c’est la métamorphose, en 12 mois, du corps du défunt en humus sain et fertile pour que sa dépouille puisse, enfin, retourner harmonieusement aux couches superficielles de la terre, sans laisser le moindre problème aux générations suivantes ! Ce processus, contrairement à l’inhumation et à la crémation – seuls modes funéraires actuellement autorisés – ne détruit pas l’environnement mais au contraire le restaure, avec des coûts bien moindres

 

 

Cliquez pour agrandir

Pourquoi éviter l’inhumation ?

Pourquoi éviter l’inhumation ?

Compte tenu du manque de place dans les cimetières et de la peur de propagation des maladies, on enterre généralement à près de 2 mètres de profondeur. Là, il n'y a plus l'humidité idéale, ni l'air pour que puissent vivre les humuseurs, tous ces micro-organismes...

Pourquoi éviter la crémation ?

Pourquoi éviter la crémation ?

La destruction rapide par le feu d'un corps humain, constitué d'environ 80 % d’eau, n'est pas une chose facile à réaliser, car il est extrêmement peu combustible... La crémation doit se faire à plus de 1000 °C pendant +/- 1 h 30' ! Cette destruction, qui, dans le...

Quels sont les avantages de l’Humusation ?

Quels sont les avantages de l’Humusation ?

Régénérer la terre       L'humusation n'est pas incompatible avec la création d'un lieu-jardin de mémoire. Les dépouilles mortelles des milliards d'humains représentent une biomasse dont le poids environnemental est loin d'être négligeable. Pas de...

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Je ressens encore beaucoup de réticences autour de moi …ils disent “on va pas être enterré comme des chiens” !

Je ressens encore beaucoup de réticences autour de moi …ils disent “on va pas être enterré comme des chiens” !

Quand on essaye de partager autour de soi le concept de l’humusation, on s’aperçoit très vite que les mentalités concernant l’enterrement sont encore loin d’avoir changés …!

 

Bien que, depuis quelques années que nous obtenons régulièrement des articles dans la presse, des interviews à la radio, des reportages en télé, (trop) peu de gens ont pris le temps de se renseigner vraiment sur notre proposition en lisant, par exemple, nos réponses aux questions les plus fréquentes sur notre site internet ou, mieux encore, nos publications papier.

Même si ce n’est pas vraiment, non plus, une réaction fréquente concernant notre proposition, il nous semble important de publier ici notre réponse…. à ce que beaucoup (trop) de personnes pensent, fort vraisemblablement, dans leur for intérieur sans pouvoir, ou oser, l’exprimer.

Comme s’il n’y avait pas lieu de remettre en question cette pratique “ancestrale” de l’enterrement en Belgique et dans le monde puisque tout s’était toujours très bien passé… sinon cela se saurait …non !?

Lorsqu’on perd un animal de compagnie ou d’élevage, le premier réflexe est de réagir comme on l’a vu faire par nos parents, grands-parents et (ou) voisins :

Aller l’enterrer profond, autant que possible, dans un coin éloigné de sa propriété ou du jardin pour s’en “débarrasser”  afin d’éviter les odeurs nauséabondes de décomposition ainsi que la propagation des maladies …

Pour la petite histoire, c’est ce que mon père voulait faire avec une de ces poules mortes… alors qu’on étaient occupés à retourner notre tas de “déchets” organiques pour vérifier que nous avions bien le bon taux d’humidité et la bonne aération dans toute la butte. Notre but était d’appréhender “l’art du compostage” au début des années 80 et, malgré nos premiers résultats fort encourageants, il croyait encore “dur comme fer” i qu’il devait impérativement suivre ses “bonnes vielles habitudes”… Heureusement, j’ai pu le convaincre de placer cette pauvre bête, bien au chaud, au milieu de notre tas expérimental. Un mois plus tard, nous n’avons déjà plus retrouvé la moindre plume (c’était cela qui le tracassait plus !)…. C’est après avoir confirmé cette méthode grâce à d’autres animaux, dont un chien de +/- 40 kg, que pour nous, c’est devenu limpide : il fallait finir dans une butte de compostage car, mourir en sachant que 12 mois plus tard on allait pouvoir encore faire pousser des fleurs, des arbres,… ce n’était pas vraiment mourir ! C’est donc ensemble que nous avons expérimenté les bases de ce qui allait devenir l’humusation, quelques 35 ans plus tard…

En fait, quand ils peuvent encore échapper à la “mode de l’incinération”, les gens reproduisent, pour leurs animaux de compagnie, l’enterrement classique des humains dans nos régions mais sans faire les frais (inutiles) d’achat de cercueil, de l’embaumement, de pierres tombales monumentales, de cérémonies d’adieu,…

Sans trop s’en rendre compte, leur bon sens leur a fait éviter l’importation et le gaspillage de bois,de granit, de pierre bleue,… de qualité et d’entraver une certaine forme de décomposition “naturelle” enclenchée par le microbiote intestinal et autres bactéries nécrophages …

Mais ce n’est pas pour autant que les restes de cet animal vont servir à rendre  plus fertile le morceau de la terre sous lequel il a été enterré…

Lorsque nos anciens avaient abattu un mammouth, une façon de conserver ce qu’ils n’avaient pas pu manger directement était de l’enterrer suffisamment profondément pour le mettre en l’absence d’air et d’éviter d’accélérer son altération naturelle.

Jusqu’à un certain point, ce manque d’air bloque la décomposition aérobie mais assez rapidement la putréfaction (décomposition anaérobique) prend le relais en produisant la cadavérine et la putrescine qui “liquéfient” les parties molles +/- vite, en dégageant des odeurs vraiment nauséabondes.

Ces liquides de putréfaction contiennent aussi les molécules chimiques (provenant de la pollution de la nourriture, de l’eau, de l’air, des médicaments, …) ingérées au cours de la vie de votre fidèle animal de compagnie.

Ces liquides polluent les sols et, tôt ou tard, les nappes phréatiques, en dessous de la dépouille, inexorablement puisqu’il n’y a pas la moindre chance que les humuseurs des tout premiers cm du sol puissent y accomplir leur chef d’œuvre habituel en l’absence d’air : rendre inoffensive cette pollution chimique en morcelant toutes les chaînes moléculaires  …

C’est notamment pour cela que nous proposons d’ensevelir les dépouilles mortelles dans une butte de broyats de “déchets verts” sur le sol plutôt que profondément dans la terre !

Cela change tout puisqu’on y crée les conditions parfaites pour l’action extraordinaire des humuseurs afin de transformer toute la butte en humus sain et fertile (comme sur le sol en forêt !).

Tout en bloquant la propagation des odeurs de décomposition et donc tout risque de prédation par les charognards. Dans la butte, la température atteint rapidement 50 à 70 °C, pendant quelques semaines … cela tue tous les éventuels germes pathogènes.

Dans la nature, il n’y a que des “ressources” (pas le moindre “déchets” !) pour entretenir toute la vie des premiers cm du sol. Ce qui en garantit la fertilité naturelle.

C’est en enterrant et (ou) en brûlant les matières organiques mortes qu’on brise irrémédiablement le cercle vertueux de la Vie sur notre belle planète.

Les sols ne peuvent plus alors produire que sous perfusion d’engrais et pesticides chimiques…des aliments carencés qui provoquent la plupart des maladies (cancers, diabètes, Alzheimer, Parkinson,…).

Dans chaque *Jardin-Forêt de la MÉTAMORPHOSE*, après la fin des cérémonies d’adieu, les défunts seront aussi enseveli dans une butte de +/- 3 m³ de mélange végétal, seulement vêtu d’un linceul de papier absorbant. Ce qui évitera, “comme pour les chiens”, le gaspillage du cercueil, qui sera conçu pour être facilement réutilisable. Après leur MÉTAMORPHOSE, en 12 mois, en humus sain et fertile, les familles qui le souhaitent, pourront célébrer le début d’autres formes de vie lors de la plantation de l’arbre, qu’elles auront choisi pour aller se recueillir, dans le *Jardin du Souvenir* aménagé dans leur commune.

Alors, capable maintenant d’expliquer autour de vous que l’humusation des défunts, ce sera nettement mieux que d’enterrer, comme d’habitude, nos chiens morts et, surtout, nos proches, à grands frais, dans les cimetières ?

Ce n’est pas parce que, dans nos contrées, on a toujours enterré nos morts que c’est (devenu) un mode de sépulture qui respecte les lois de la nature !
D’ailleurs, avez-vous déjà vu un animal enterrer (ou) même incinérer ses congénères ?

Alors, mieux “outillé.e” afin de motiver vos ami.e.s et connaissances à soutenir l’humusation et de les embarquer dans notre dynamique funéraire, plus cohérente et concrète, pour prendre soin de la Terre tout en réalisant 2 à 3.000 € d’économies, par funérailles ?

Par ailleurs, dans l’attente de la légalisation de l’humusation, ne vaudrait-il pas mieux, malgré tout, être enterré “comme les chiens” plutôt que de passer au four crématoire, comme le recommandent certains responsables de cimetières ?

Compte tenu de la pénibilité du travail des fossoyeurs lorsqu’ils doivent, pour faire de la place, exhumer les restes des tombes en fin de concession…

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Humusation – Processus naturel de compostage humain – Accueil

Humusation – Processus naturel de compostage humain – Accueil

L’HUMUSATION

“Donner la vie après sa mort en régénérant la terre”

L’humusation est un processus contrôlé de transformation des corps par les micro-organismes, qui sont présents uniquement dans les premiers cm du sol, dans un compost de broyats de bois d’élagage, qui transforme, en 12 mois, les dépouilles mortelles en Humus sain et fertile.

PRINCIPE

D’HUMUSATION

C’est un processus de remise à la terre respectueux de la personne et durable.

C’est quoi l’Humusation ?

C’est un processus contrôlé de transformation des corps par les humuseurs (micro-organismes présents uniquement dans les premiers cm du sol) dans un compost composé de broyats de bois d’élagage, qui transforme, en 12 mois, les dépouilles mortelles en Humus sain et fertile.

Pourquoi l’Humusation?

Parce que contrairement à l’enterrement et à l’incinération, l’Humusation crée un humus riche, utilisable pour régénérer les terres. Écologiquement et économiquement, l’humusation est la solution pour permettre à nos corps de suivre le cycle complet de transformation en douceur.

L’humusation

en un coup d’oeil

 

Une idée novatrice qui a besoin de votre soutien.

Lorsque nous mourons, nous n’avons généralement, que deux options pour notre corps: l’enterrement et l’incinération. Or, l’une et l’autre sont très polluantes et cassent, irrémédiablement, le cercle vertueux de la Vie sur terre. Grâce à l’humusation, il est possible de remédier à ces problèmes.

Comment Vous pouvez Aider ?

Je deviens COOPÉRATEUR et cocréateur du monde de demain.


C’est ensemble que nous parviendrons à matérialiser ce magnifique projet.

Maintenant, nous avons besoin de vous pour concrétiser le premier “Centre Pilote pour l’HUMUSATION” au monde

Je fais DON de MON corps après ma mort

Pour accélérer fortement la légalisation, toutes celles et ceux qui pressentent leur fin proche peuvent, dès à présent, nous confier leur corps mort pour valider scientifiquement l’humusation !

C’est indispensable pour que  l’humusation soit reconnue comme une pratique funéraire autorisée.

Je signe la PÉTITION

Même si ce n’est pas encore votre choix personnel… il est important de rejoindre, maintenant, les signataires de notre pétition en ligne afin de prouver qu’on de + en + nombreux à vouloir pouvoir choisir, le moment venu, une alternative, enfin écologique, à l’enterrement et à l’incinération classiques

Acte de dernière volonté

J’informe les élus

de ma commune.

Il est URGENT de faire pression sur nos représentants afin qu’ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d’intégrer rapidement l’HUMUSATION dans la législation.

Passez l’action !

Plaidoyer pour l’Humusation

Ni enterré, ni même incinéré !

Près de 150 pages pour avoir le temps d’en assimiler le pourquoi, le comment,… plus confortablement

L’OBSTACLE à lever, c’est la LOI

Seules l’enterrement et l’incinération
sont autorisées dans la plupart des pays !

En Wallonie, nous avons déjà obtenu une avancée vers la légalisation de l’Humusation:

Il “suffirait” donc de remplacer les trois points de suspension par “et l’Humusation”…

Le législateur a déjà prévu la place pour l’un ou l’autre mode de sépulture alternatif depuis le 23 Janvier 2014…
Mais ce n’est toujours pas fait !!!

En primeur mondiale, le mot humusation figure déjà dans la législation funéraire de la Région Bruxelles Capitale
depuis le 9 Novembre 2018….

Mais dans l’attente de l’adoption des “arrêtés d’applications” pour que toutes les nombreuses personnes qui le veulent déjà vraiment puissent enfin bénéficier de ce “traitement de faveur”, lorsque leur heure sera venue !

Comment agir ?

Les Grands MOYENS

Informer vos élus locaux de votre dernière volonté

Donner votre corps mort afin de valider scientifiquement l’humusation.

Passez à l’action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu’une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l’Humusation lui conviendrait mieux que d’être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Puisqu’ils sont, les seuls, régulièrement confrontés aux problèmes des cimetières et crématoriums, nous devons tous faire cette pression sur nos représentants afin qu’ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d’intégrer rapidement l’HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu’on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du “système en vigueur” et à exiger de pouvoir choisir l’Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

Acte de dernière volonté en français ;

– Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l’imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l’envoyer par courriel d’un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu’ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu’il n’y a qu’eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d’agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet “boule de neige” indispensable pour leur prouver que l’humusation est déjà la volonté d’un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l’intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n’ont toujours pas de meilleur choix que “la peste ou le choléra” !

L’avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu’on fasse tous, maintenant, notre “part du colibri” ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

denvoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Passez à l’action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu’une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l’Humusation lui conviendrait mieux que d’être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu’ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d’intégrer rapidement l’HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu’on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du “système en vigueur” et à exiger de pouvoir choisir l’Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l’image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

Acte de dernière volonté en français ;

– Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l’imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l’envoyer par courriel d’un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu’ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu’il n’y a qu’eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d’agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet “boule de neige” indispensable pour leur prouver que l’humusation est déjà la volonté d’un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l’intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n’ont toujours pas de meilleur choix que “la peste ou le choléra” !

L’avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu’on fasse tous, maintenant, notre “part du colibri” ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

denvoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Pour accélérer fortement la légalisation, toutes celles et ceux qui savent leur fin proche peuvent, dès à présent, nous confier leur corps mort pour valider scientifiquement l’humusation !

Puisqu’on peut bien donner son corps pour faire avancer la médecine, voici le document à nous renvoyer d’urgence pour que le vôtre, peut-être, puisse servir afin de finaliser notre protocole tout en bénéficiant, en primeur mondiale, de notre “traitement de faveur” !

Afin de pouvoir démarrer les essais au plus tôt, puisqu’il y a une réelle urgence avec le Covid-19, Alzheimer, Parkinson, AVC, cancers, … notamment !

Nous avons besoin urgemment de plusieurs volontaires car notre “Centre Pilote pour l’HUMUSATION” disposera, très prochainement, d’un espace entièrement clôturé, sécurisé et bien équipé (voir l’onglet Coopérative ci-dessus).

C’est un engagement indispensable tant que la législation ne reconnaît pas l’humusation comme une pratique funéraire autorisée avec un cadre bien défini. Pour notre part, nous nous engageons de façon formelle à ce que toutes ces dépouilles mortelles soient mises en humusation par du personnel dûment qualifié dans le plus grand respect des défunts et de leur famille.

Pour mémoire, notre processus fonctionne déjà à merveille sur tous les animaux du perroquet au cheval. Nous disposons d’un Comité de 27 Experts en Compostage qui attestent du bien-fondé et de la pertinence de notre proposition pour les cadavres humains !

MERCI de nous l’envoyer dûment complété par courrier postal et (ou) via info@humusation.org

Cliquer ici bas pour télécharger le formulaire pour le don de corps

Écoutez en Podcast rediffusé l’épisode réalisé et produit par Murmuration

Cet intervieuw a été réalisée le 14 janvier 2020 et Francis Busigny, l’invité témoigne et explique le Bilan et cycle carbone, le compostage et les rites funéraires.

Episode 1 – L’humusation

14 janvier 2020 | Bilan Carbone, Compostage, Cycle Carbone, Rites

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain

en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION

qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

LIVRE

Un ouvrage de 120 pages (2017) et sa SUITE de 24 p. (Janvier 2020) pour être incollable sur l’Humusation

120 + 24 pages intérieures, 4 pages de couverture, A5, full quadri.

Feuilletez la table des matières et les quelques premières pages.

Tous les bénéfices éventuels serviront intégralement à financer le travail de lobbying intense nécessaire afin de pouvoir intégrer l’humusation, aussi vite que possible, dans les législations.

Pour recevoir le livre et (ou) son complément par la poste

Envoyez votre DON exclusivement par virement bancaire sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825      BIC ARSPBE22

Au nom de la :

Fondation d’utilité publique “Métamorphose”                
rue St-Roch, 33 à B-1325 Chaumont-Gistoux  Belgique

En reprenant dans le champ de la communication ou du commentaire :

Votre adresse postale complète où vous souhaitez recevoir votre cadeau, le nombre(s) d’exemplaire(s) désiré(s) et si possible votre n° de téléphone.

Le montant du don à verser est fonction du nombre(s) d’exemplaire(s) souhaité(s) :

  • Pour recevoir 1 livre complet en cadeau en Belgique: don minimum de 19 €; pour 2 complet, 36 €; pour 3 complet, 51 €
  • Pour recevoir 1 livre complet en cadeau en Europe: don minimum de 25 €; pour 2 complet, 46 €; pour 3 complet, 62 €
  • Pour recevoir un livre complet en cadeau dans le reste du monde : don minimum de 26 €; pour 2 complet, 56 €; pour 3 complet, 71 €

Votre DON servira à financer notre travail de lobbying, vraisemblablement encore long et pénible, indispensable pour obtenir l’intégration de notre concept dans les législations funéraires.

En réalité, une mise de quelques Euros afin de pouvoir réaliser 2 à 3.000 € d’économies, par funérailles, dès ce sera légal …n’est-ce pas le meilleur investissement du moment ?

MERCI POUR VOTRE CONTRIBUTION !

 

Où trouver le livre et sa SUITE près de chez vous ?

Notre livre et son complément sont disponibles auprès de nos ambassadeurs-relais :

En Belgique, en France, au Canada, …

  • nous recherchons urgemment une ambassadrice , ou un ambassadeur, de proximité  par région
  • conditions disponibles sur simple demande à info@humusation.org
  • notre livre et sa suite y sont disponibles, sans les frais d’envoi postaux, si c’est vous qui vous déplacez…
  • mais généralement seul l’argent liquide est accepté pour votre don.

En Belgique

Notre livre et son complément sont disponibles au prix de 12 + 3 € (au lieu de 16 + 5 € séparément par Bpost) auprès de nos ambassadeurs-relais :

 

En France

Notre livre et son complément sont disponibles au prix de 15 + 3 € (au lieu de 20 + 5 € par La Poste) auprès de nos ambassadeurs-relais :

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Pour accélérer fortement la légalisation, toutes celles et ceux qui savent leur fin proche peuvent, dès à présent, nous confier leur corps mort pour valider scientifiquement l'humusation !

Puisqu'on peut bien donner son corps pour faire avancer la médecine, voici le document à nous renvoyer d'urgence pour que le vôtre, peut-être, puisse servir afin de finaliser notre protocole tout en bénéficiant, en primeur mondiale, de notre "traitement de faveur" !

Afin de pouvoir démarrer les essais au plus tôt, puisqu'il y a une réelle urgence avec le Covid-19, Alzheimer, Parkinson, AVC, cancers, ... notamment !

Nous avons besoin urgemment de plusieurs volontaires car notre "Centre Pilote pour l'HUMUSATION" disposera, très prochainement, d'un espace entièrement clôturé, sécurisé et bien équipé (voir l'onglet Coopérative ci-dessus).

C’est un engagement indispensable tant que la législation ne reconnaît pas l’humusation comme une pratique funéraire autorisée avec un cadre bien défini. Pour notre part, nous nous engageons de façon formelle à ce que toutes ces dépouilles mortelles soient mises en humusation par du personnel dûment qualifié dans le plus grand respect des défunts et de leur famille.

Pour mémoire, notre processus fonctionne déjà à merveille sur tous les animaux du perroquet au cheval. Nous disposons d'un Comité de 27 Experts en Compostage qui attestent du bien-fondé et de la pertinence de notre proposition pour les cadavres humains !

MERCI de nous l'envoyer dûment complété par courrier postal et (ou) via info@humusation.org

Cliquer ici bas pour télécharger le formulaire pour le don de corps

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain

en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION

qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Humusation – Pourquoi et Comment ?

Humusation – Pourquoi et Comment ?

C’est quoi l’Humusation ?

Une idée novatrice qui a besoin de votre soutien.

Lorsque nous mourons, nous n’avons généralement, que deux options pour notre corps: l’enterrement et l’incinération.

Or, l’une et l’autre sont très polluantes et cassent, irrémédiablement, le cercle vertueux de la Vie sur terre

Mais il existe une troisième solution, que nous appelons l’Humusation:

il s’agit d’un processus contrôlé de transformation des corps par les humuseurs (micro-organismes présents uniquement dans les premiers cm du sol) dans un compost composé de broyats de bois d’élagage, qui transforme, en 12 mois, les dépouilles mortelles en Humus sain et fertile.

La transformation se fera hors sol, le corps étant déposé dans un compost et recouvert d’une couche de matières végétales broyées que les Humusateurs ajusteront pour en faire une sorte de « monument vivant ».

En une année, l’humusation du défunt, réalisée sur un terrain réservé et sécurisé qui aura pour nom “Jardin-Forêt de la Métamorphose”, produira +/- 1,5 m³ de “super-compost”.

Suivez ce lien pour comprendre comment cela se déroulera en détail.

© RTL-TVI Emission *I Comme* du 15/10/2016

L’humusation en une infographie

Pour la télécharger gratuitement, cliquez ici.

Pourquoi choisir l’Humusation ?

L’Humusation, contrairement à l’enterrement ne nécessite:

  • pas de cercueil
  • pas de frais de concession dans un cimetière pendant 5, 10, ou 25 ans
  • pas de frais de pierre tombale, ni de caveau
  • pas de frais d’embaumement, ni l’ajout de produits chimiques nocifs
  • pas de charge d’entretien régulier de la tombe pour les proches
  • pas d’exhumations par les fossoyeurs, pour faire de la place dans les cimetières, quand les tombes sont laissées à l’abandon…
  • et ne provoque pas de pollution des terres et des nappes phréatiques par la cadavérine, la putrescine, les résidus de médicaments, les pesticides, les conservateurs, les perturbateurs endocriniens,….

L’Humusation, contrairement à l’incinération ne génère:

  • pas de rejets toxiques dans l’atmosphère, ni dans les égouts
  • pas de consommation déraisonnée d’énergie fossile (+/- 200 l d’équivalent mazout/personne)
  • pas de location de columbarium
  • pas de détérioration des couches superficielles du sol lors la dispersion des cendres

Au contraire, l’Humusation crée un humus riche, utilisable pour régénérer les terres.

Un processus de remise à la terre doux, respectueux de la personne et durable.

Pour en savoir plus, parcourez le BLOG.

Les questions fréquentes / FAQ

Pourquoi éviter l’inhumation ?

Compte tenu du manque de place dans les cimetières et de la peur de propagation des maladies, on enterre généralement à près de 2 mètres de profondeur. Là, il n'y a plus l'humidité idéale, ni l'air pour que puissent vivre les humuseurs, tous ces micro-organismes...

Pourquoi éviter la crémation ?

La destruction rapide par le feu d'un corps humain, constitué d'environ 80 % d’eau, n'est pas une chose facile à réaliser, car il est extrêmement peu combustible... La crémation doit se faire à plus de 1000 °C pendant +/- 1 h 30' ! Cette destruction, qui, dans le...

Quels sont les avantages de l’Humusation ?

Régénérer la terre       L'humusation n'est pas incompatible avec la création d'un lieu-jardin de mémoire. Les dépouilles mortelles des milliards d'humains représentent une biomasse dont le poids environnemental est loin d'être négligeable. Pas de...

Et l’œuf, l’urne bio et le costume de champignons ?

Le costume de champignons Voici une provocation puissante de la part de l'artiste Jae Rhim Lee. Pouvons-nous engager nos corps pour une planète plus propre et plus verte, même après la mort? Naturellement, en utilisant un costume d'enterrement spécial ensemencé de...

Qu’est-ce qui me prouve que l’Humusation, ça marche ?

Nous avons déjà réunis plus 25 experts qui, compte tenu de leur longue expérience en matière de compostage de matières organiques de toutes sortes, ont pu certifier formellement que le procédé préconisé pour l'Humusation (la métamorphose en, 12 mois, des défunts en...

Concrètement, quelles sont les étapes de l’humusation ?

Avant l'humusation: la Préparation Après avoir enlevé les vêtements, les bijoux, le défunt sera enveloppé dans un linceul fait d'un beau tissu biodégradable. On l'installera sur une sorte de civière en inox munie d'un splendide couvercle personnalisable, tous deux...

Compenser les émissions de CO² de toute une vie, c’est possible?

reboiser madagascar Avec toutes les économies faites sur le budget des funérailles conventionnelles, chaque famille disposera, si tel est le souhait du défunt, du budget nécessaire pour compenser intégralement l'empreinte écologique de toute sa vie. Par exemple en...

Et quand la loi sera passée ?

Après la légalisation de l'Humusation, notre Fondation devra faire le choix des emplacements pour implanter les premiers  "Jardins-Forêt de la Métamorphose" où le retour des défunts à la Terre sera simplement accéléré (+/- 12 mois) et, surtout, totalement...

Combien va coûter l’Humusation ?

Le prix de l'Humusation ne sera fixé que lorsque toutes les exigences légales des "autorités" nous seront communiquées. Il est vraisemblable que ce sera légèrement plus cher que l'inhumation et la crémation puisqu'il y aura un peu plus de main d’œuvre.... mais la...

Que deviennent les rites mortuaires si essentiels pour tous ?

La célébration des funérailles peut être classique ou créative, ou combiner les éléments religieux traditionnels et ceux d'une spiritualité individuée. Celle/celui qui a souhaité l'humusation aura peut-être imaginé son rituel seul.e ou en dialogue avec un.e écoutant.e...

Pourquoi broyer les dents et les os… ? Cela me dérange.

Rappelons, en effet, qu’il est prévu dans le processus d’HUMUSATION, qu’à la fin de la première phase (environ 4 mois), la butte végétale soit ouverte et que les humusateurs sortent les os et les dents pour les réduire en miettes avec le même genre d'équipement...

Où en sont les tests scientifiques sur les humains ?

En plus de 30 mois, l'UCLouvain ne nous a pas (encore) fourni le moindre résultat concret, même pas sur les porcs... Pourtant un double constat qui nous réjouit : la prise de conscience de l’urgence environnementale est bien là et de plus en plus de citoyen.ne.s de...

Les proches sont-ils obligés de récupérer tout le terreau obtenu ?

Non. La proposition de la Fondation est reprise et justifiée ci-dessous; nous espérons que le législateur l’adoptera. C'est le futur défunt et (ou) sa famille qui pourra choisir l'utilisation qui sera faite du terreau : +/- 15 l (1 %) du super compost obtenu en fin de...

Je suis convaincu(e). Que faire?

INFORMEZ VOS ÉLUS LOCAUX DE VOTRE DERNIÈRE VOLONTÉ ! Dès qu’une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l’Humusation lui conviendrait mieux que d’être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le...

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Pour accélérer fortement la légalisation, toutes celles et ceux qui savent leur fin proche peuvent, dès à présent, nous confier leur corps mort pour valider scientifiquement l'humusation !

Puisqu'on peut bien donner son corps pour faire avancer la médecine, voici le document à nous renvoyer d'urgence pour que le vôtre, peut-être, puisse servir afin de finaliser notre protocole tout en bénéficiant, en primeur mondiale, de notre "traitement de faveur" !

Afin de pouvoir démarrer les essais au plus tôt, puisqu'il y a une réelle urgence avec le Covid-19, Alzheimer, Parkinson, AVC, cancers, ... notamment !

Nous avons besoin urgemment de plusieurs volontaires car notre "Centre Pilote pour l'HUMUSATION" disposera, très prochainement, d'un espace entièrement clôturé, sécurisé et bien équipé (voir l'onglet Coopérative ci-dessus).

C’est un engagement indispensable tant que la législation ne reconnaît pas l’humusation comme une pratique funéraire autorisée avec un cadre bien défini. Pour notre part, nous nous engageons de façon formelle à ce que toutes ces dépouilles mortelles soient mises en humusation par du personnel dûment qualifié dans le plus grand respect des défunts et de leur famille.

Pour mémoire, notre processus fonctionne déjà à merveille sur tous les animaux du perroquet au cheval. Nous disposons d'un Comité de 27 Experts en Compostage qui attestent du bien-fondé et de la pertinence de notre proposition pour les cadavres humains !

MERCI de nous l'envoyer dûment complété par courrier postal et (ou) via info@humusation.org

Cliquer ici bas pour télécharger le formulaire pour le don de corps

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain

en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION

qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Coopérative SCES humusation

Coopérative SCES humusation

Soutenez financièrement les bénévoles qui portent le projet

Devenez coopérateur de la SCES HUMUSATION

 

Participez à la création du 1er

“Centre Pilote pour l’Humusation”
au monde !

Les OBJECTIFS de la coopérative

la coopérative à finalité sociale “SCES HUMUSATION” a pour but d’équiper Le CENTRE PILOTE et de lancer les premiers essais d’humusation en Belgique.

Demain il faudra peut-être, nous l’espérons, humuser des centaines de Wallon.ne.s et Bruxellois.ses , chaque année, et rien n’est prêt, ce qui est un manque de prévoyance de la part des “autorités”.

Vu l’incertitude sur le protocole de compostage suivi lors des tests scientifiques en cours à l’UCLouvain,  et l’opacité qui les entoure !

Pour activer cette démarche, la fondation MÉTAMORPHOSE a décidé de prendre les choses en main afin de doter la Belgique du premier “Centre Pilote pour l’HUMUSATION” au monde, sur base d’un financement citoyen.

En association avec plusieurs associations partenaires, nous aménageons un terrain idéal, mi-forestier, mi-agricole de 3,8 ha, situé au lieu-dit les Fochalles à Forrières, au Nord de la Province du Luxembourg.

Les ACTIONS de la coopérative

Nous y installons les infrastructures suivantes :

  • Un site pilote “technique” d’humusation clôturé sur une zone de 100 m² plane, totalement sécurisée.
  • Un site démonstratif esthétique  “Centre de la MÉTAMORPHOSE” de 6 emplacements pour humuser,  en primeur mondiale, les cadavres des humains pionniers visionnaires qui contribueront à accélérer la légalisation (infos disponibles tout en bas de notre page d’accueil).
  • Un site démonstratif de bio-remédiation de plus d’1 ha de sols pollués à régénérer grâce aux super-composts produits.
  • la Fruitière des Talents : un bâtiment serre de 12 m de diamètre permettant l’accueil des scientifiques, des familles et des visiteurs.
  • La mise en place de parcelles agroforestières démonstratives et visitables chez un agriculteur partenaire de la commune.

Les FINALITÉS de la coopérative

Ce site permettra à la fois de tester et de démontrer les bonnes pratiques.

Il donnera lieu à des formations professionnelles à destination :

  • des agents communaux ;
  • des candidat.e.s au poste d’humusateur certifié ;
  • des éleveurs de bovins et de porcins ;
  • des fossoyeurs désireux d’exercer un métier beaucoup moins pénible ;

La capacité d’accueil sera d’au moins 20 personnes.

Par ailleurs, la SCES “HUMUSATION” nous permet d’acheter ensemble les outils dont nous avons besoin, par exemple, pour localement composter nos animaux de compagnie, etc…

Comment ça marche ?

Ernest voit bien que l’état de Médor, son chien fidèle, décline de plus en plus…
Il a envie de composter sa dépouille, le moment venu, mais il ne sait pas comment faire et il n’a pas le matériel. Au sein de la coopérative d’autres personnes partagent la même envie. Avec une partie de l’argent des parts de coopérateurs prises par Ernest, Fabrice, Léontine, Paul, Valérie,.. la coopérative achète le broyeur, pour mouliner les dents et les os après +/- 4 mois, nécessaire pour le faire soi-même. Ensuite, ce matériel est loué à une association partenaire de la coopérative qui organise une formation ou un chantier participatif, régulièrement, pour apprendre ensemble à bien composter ses matières organiques mortes. A la fin de l’année, si la coopérative dégage un petit bénéfice sur son matériel mis à disposition, Ernest, Fabrice, Léontine, Paul, Valérie,.. reçoivent un dividende pour leur investissement.

 

COMMENT PUIS-JE DEVENIR COOPÉRATEUR ?

Vous pouvez dès maintenant prendre une ou plusieurs parts de la coopérative.

Chaque part vaut 250 €.

Tout investissement pourra bénéficier de la déductibilité fiscale suivant la législation en vigueur.

Afin d’obtenir plus rapidement la légalisation de ce mode de sépulture qui respecte parfaitement le cycle de la Vie sur terre,  notre fondation d’utilité publique fait appel à ses nombreux sympathisants qui agissent bénévolement à la construction du centre pilote.

COORDONNÉES LÉGALES :

Coopérative à finalité sociale la SCES HUMUSATION avec un capital de départ de 34.500 €.

SIÈGE SOCIAL : Rue de Wavre, 22 à B-1325 Chaumont-Gistoux

COMPTE BANCAIRE :  IBAN BE61 7320 5232 8117   BIC CREGBEBB

Clairement écologique, l’humusation est aussi économique en permettant aux familles de faire 2 à 3.000 € d’économies par rapport aux funérailles classiques !

Chaque €uro investi dans notre coopérative à finalité sociale SCES HUMUSATION sera un €uro qui vit !

Formulaire de souscription d’une part (ou plus) de la Société Coopérative d’Économie Solidaire “HUMUSATION”

Par la présente, je déclare souhaiter librement devenir coopérateur de la coopérative « HUMUSATION » et être conscient que cette adhésion implique l’acceptation des statuts de la société, de son objet et de sa finalité sociale, de son plan financier et des décisions valablement prises par les organes de gestion de la SCES HUMUSATION.

Documents disponibles sur simple demande à cooperative@humusation.org

N’attendez pas la permission pour agir!
“Si j’essaie d’agir tout seul, ce sera trop peu; si j’attends que le gouvernement agisse, ce sera trop tard!

Mais si je rassemble des personnes pour qu’on agisse ensemble, il y a une chance pour que ce soit juste assez,
et juste à temps.”

Rob Hopkins à l’initiative des mouvements de Transition