Amadéo était un bon cheval, c’est à cet étalon qu’on confiait les petits enfants pour une balade…

Amadéo était un bon cheval, c’est à cet étalon qu’on confiait les petits enfants pour une balade…

Fin de l’été 2019, le Cheval Amadéo est malheureusement décédé, des suites d’une mauvaise chute. Amadéo était un bon cheval, le plus calme, le plus gentil, c’est à cet étalon qu’on confiait les petits enfants tant son dos était sûr pour les belles promenades.
Afin que les 400 kg de son corps puissent être métamorphosés en compost fertile pour fertiliser les terres agricoles sur lesquelles Amadéo a tant de fois tiré les outils de traction animale, son propriétaire – agriculteur, a décidé de le composter en s’inspirant du process de l’humusation mais sans utiliser aucune des 4 astuces prévues pour les humains. De plus la butte a été constituée avec du broyas qui n’avait pas pu être gorgé d’eau au préalable…
Fin Février 2020, il était temps de faire un premier bilan de cette expérience unique. Après 6 mois donc il ne restait pratiquement que les os à l’ouverture du tas (pas la moindre odeur désagréable), 6 mois ont suffit à décomposer 99 % des chairs de l’animal.
Afin que le processus compostage de cet animal imposant puisse se poursuivre de bonnes conditions, les proches de la famille ont remonté le tas en disposant au centre les derniers restes, afin de permettre aux humuseurs de continuer leur nettoyage.
Il était prévu que tous les os, une fois totalement blanchis, seraient moulinés, lors de la première journée “portes ouvertes” de notre Centre Pilote, réservée aux détenteurs de parts de notre Coopérative, avant d’être réincorporés dans la butte pour qu’ils soient, eux aussi, métamorphosés en humus sain et fertile pour le printemps 2021…. si la Covid-19 ne s’était pas manifestée entre-temps !

Mais ce n’est que partie remise …

Publié sur Facebook par Benoît Noël9 mars 2020

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

*Place à l’HUMUSATION*, sur l’air de “Je vous salue, Marie” de Georges Brassens !

*Place à l’HUMUSATION*, sur l’air de “Je vous salue, Marie” de Georges Brassens !

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

L’Humusation vit toujours et… ça bouge bien ! NEWSLETTER HIVERNALE

L’Humusation vit toujours et… ça bouge bien ! NEWSLETTER HIVERNALE

Au vu de certains articles parus dans la presse, d’aucuns pourraient douter des forces qui animent les coopérateurs, les adhérents, les ambassadeurs, les convaincus, les mordus ou les détracteurs de l’Humusation. Nenni ! L’Humusation est bien un mode de Vie et elle trace son chemin jour après jour…

Pour vous donner un aperçu des diverses activités ou actions menées par notre Fondation « MÉTAMORPHOSE pour mourir… puis donner la Vie » et d’autres entités de notre écosystème, voici notre newsletter hivernale. Nous en profitons pour vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année et vous transmettre nos meilleurs vœux pour l’année 2021… Puisse-t-elle nous réserver de bonnes surprises et donner naissance à la voie légale pour l’Humusation !

Je veux agir pour la légalisation de l’Humusation.

Que puis-je faire et inviter mes proches à faire ?

1) Remplir nos 2 pétitions en ligne : https://www.petitions.fr/pour_la_metamorphose_des_defunts_en_humus

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/impact-ecologique-nos-pratiques-funeraires-legalisons/103893 

2) Signer mon Acte de dernière volonté en faveur de l’Humusation et en informer mes élus locaux. Pour les trouver, je vais sur le site de ma commune, pour y trouver l’adresse de tous les élus locaux et leur adresser un mail général avec mon Acte de dernière volonté en pièce jointe.

3) Prendre au moins une part (250€) de la Société Coopérative d’Économie Solidaire Humusation : https://www.Humusation.org/cooperative/

4) Lire le livre Plaidoyer pour l’Humusation :

https://www.Humusation.org/Humusation-pourquoi-comment/livre-plaidoyer-pour-Humusation/

Je peux l’obtenir également auprès d’un des nombreux relais de proximité : https://www.Humusation.org/relais-de-proximite/

5) Faire don de mon corps pour valider scientifiquement l’Humusation : https://www.Humusation.org/wp-content/uploads/2020/04/don-du-corps-Humusation.pdf

L’Humusation côtoie la politique et se démène…

  • Le 9 octobre, Organic Land et Pax Funèbre ont relancé les ministres des Pouvoirs locaux afin de solliciter, pour la quatrième fois cette année, l’autorisation de prolonger les expérimentations d’Humusation.
  • Le 22 octobre, Stéphane Hazée a adressé une question écrite à la Ministre Céline Tellier sur « Les résultats de l’étude de l’UCL sur l’Humusation des corps humains ». Céline Tellier y a répondu le 19 novembre  https://www.parlement-wallonie.be/pwpages?p=interp-questions-voir&type=28&iddoc=99436
  • Le 26 octobre, le cabinet du Ministre Collignon a envoyé à l’Agence Belga son communiqué anti-Humusation, peut-être en réaction à la lettre du 9 octobre, communiqué dont le contenu hostile semble dicté par des personnes ayant des conflits d’intérêt avec les crématoriums et l’aquamation.
  • Le 27 octobre, Benoît Dispa a soumis une question écrite au Ministre Collignon sur « Le suivi de l’étude de l’Université catholique de Louvain à propos de l’Humusation ». Christophe Collignon y a répondu le 17 novembre https://www.parlement-wallonie.be/pwpages?p=interp-questions-voir&type=28&iddoc=99601
  • Le 1er décembre, Jacqueline Galant a posé une questions orale à Christophe Collignon sur « La publicité et la disponibilité du rapport portant sur l’Humusation ». Christophe Collignon y a répondu directement https://www.parlement-wallonie.be/pwpages?p=interp-questions-voir&type=30&iddoc=100503
  • Entre le 20 octobre et début décembre, donc pendant six semaines , notre Fondation a dû ferrailler pour avoir enfin accès au rapport de l’UCLouvain.
  • Le 8 décembre, notre Fondation a publié son analyse objective et scientifique du rapport de l’UCLouvain. Cette critique a été envoyée à toutes les personnes concernées : les députés qui s’intéressent à l’Humusation et le cabinet de la Ministre de l’Environnement Céline Tellier.

    Lien : https://www.humusation.org/wp-content/uploads/2020/12/analyse-etude-UCL-Humusation-final.pdf

  • Le 21 décembre, Get Up Wallonia a fermé ses portes. Les trois propositions pour la légalisation de l’Humusation ont récolté respectivement 86, 57 et 28 votes de soutien, soit un total de 171 votes favorables ! Nous attendons que le Gouvernement concrétise les actions proposées comme il l’annonce… Liens :

    https://www.flui.city/posts/51301-legaliser-l-Humusation-des-defunts?=IwAR1OGmDo9YjY0ACBE4G1wYitOuZsCYAIheUUXvm3S1HzIcIbhqVu8oOvmIw

    https://www.flui.city/posts/51298-legaliser-l-Humusation-des-defunts?=IwAR0tsr2Kx1eQbIF2r7srvYj_kGwvcyDCx7UbIPTNlUVOQHlvrFDM4HiHA8g

    https://www.mawallonie.be/posts/53624-legaliser-un-3e-type-de-sepulture-l-Humusation-pour-choisir-une-vie-apres-la-vie?=IwAR2Pt8guTRuPMwpvXsUx61fm4drWaRBa_lHcB0EeXV6Sodzs2GeFEeaTEus

  • Le 23 décembre, nous avons introduit officiellement une demande d’audition auprès de trois Commissions parlementaires : celle de l’Énergie et du Climat ; celle de l’Environnement et celle des Pouvoirs locaux. L’objet de cette triple requête est :
      • de pouvoir informer correctement les députés des différentes Commissions et de pouvoir répondre à leur questions ;
      • de demander de poursuivre les expérimentations puisque le processus fonctionne, comme le conclut le rapport de l’UCLouvain même si leurs essais se sont soldés par un échec ;
      • d’exiger que les expérimentations soient faites par nous qui maîtrisons le processus et que nous puissions passer directement aux tests sur des dépouilles mortelles de quelques humains consentants puisque Recompose a bien pu le faire à Seattle dans l’état de Washington;
      • d’inviter les scientifiques des laboratoires agréés à réaliser toutes les mesures nécessaires à la validation de notre concept ;
      • entre-temps de demander que soit publiée notre critique, à la suite du rapport de l’UCLouvain, sur leur site et sur le portail de la Wallonie ;
      • et SURTOUT d’exiger que cette étude soit enfin finalisée, puisque le second volet qui consiste à comparer les résultats de l’inhumation classique avec ceux du compostage n’a pas été réalisé.
  • L’Humusation est présente dans la presse

  • Fin octobre, Dominique Parizel a publié « L’Humusation, une simple étape du cycle de la vie » dans la revue Valériane nº146 publiée par Nature et Progrès, page 54 https://www.natpro.be/index-revue/lHumusation-une-simple-etape-du-cycle-de-la-vie/

  • Fin octobre, Malonne Première publiait son édition de novembre (nº372) avec sa page 13 entièrement dédiée à “L’Humusation de notre vie” http://www.malonne.be/images/PDF/MP372-novembre20.pdf

  • En novembre, le nº322 du magazine Être Plus éditait le publi-rédactionnel « Humusation » consacré à la journée Portes Ouvertes du 17 octobre au Centre Pilote pour l’Humusation, à Forrières  https://www.etreplus.be/post/Humusation

  • Dans Bio ! Tempo ! nº39 de novembre, Anne Gillet a publié l’article « Pour que la vie dure toujours. Donner vie après sa mort, régénérer la terre » dans lequel elle explique d’une façon claire et objective les principes de l’Humusation  https://biotempo.bio/sommaire/

  • Le 22 novembre, Aurélie Demesse a publié l’article « Verticaux, flottants…: à quoi pourraient ressembler les cimetières de demain ? » à la fin duquel elle présente l’Humusation, en ligne sur La Libre.be https://www.lalibre.be/belgique/societe/verticaux-flottants-a-quoi-pourraient-ressembler-les-cimetieres-de-demain-5fb67d57d8ad586f51dc5db5

  • Actuellement, notre Fondation est en train de préparer un droit de réponse à publier dans les différents médias qui ont répercuté le communiqué de presse du cabinet Collignon sur l’Humusation sans faire le moindre travail journalistique, et ce pour janvier 2021.

  • L’Humusation, ce sont aussi des conférences, des rencontres, des formations…

  • Le 17 octobre, cent coopérateurs ont pu découvrir, lors de la journée Portes Ouvertes, combien le Centre Pilote pour l’Humusation s’est développé et quelles sont nos stratégies imparables pour obtenir la légalisation de l’Humusation  https://www.petitions.fr/a/101406
  • Le 17 octobre également l’Humusation occupait un stand aux Rencontres de la Transition de Floreffe en Transition. Liens : https://www.facebook.com/floreffe.entransition.7 (post du 28/10/2020) ethttps://www.floreffeentransition.be/%C3%A9v%C3%A8nement/fete-de-la-transition-2-2/
  • Le 27 octobre, nous avons donné une visioconférence intitulée « L’Humusation, une alternative écologique » dans le cadre d’une rencontre organisée par l’Association « Maintenant, l’Après », basée à Strasbourg https://www.facebook.com/events/650905902097877/
  • Le 26 novembre, a eu lieu une séance de présentation de l’EAUTARCIE (https://www.eautarcie.org/08c.html) enrichie d’une initiation à l’Humusation pour les étudiants de l’Institut Éco-Conseil de Mundo Namur.

    Pax Funèbre, Organicland… qui sont-ils ?

  • PAX FUNÈBRE est la première ASBL de pompes funèbres. Elle a donc une vocation philanthropique et elle prend en charge les funérailles des indigents ainsi que des personnes émergeant des CPAS, à prix coûtant pour la communauté. Elle offre bien sûr des services de pompes funèbres traditionnels pour tous et des formations pour tous les métiers funéraires. Le début des formations destinées aux futurs humusateurs est prévu pour 2021.
  • ORGANICLAND est un Organisme spécialisé en compostage agréé par la Wallonie. Il est habilité à mettre en œuvre le processus d’Humusation. Son siège social est au Centre Pilote pour l’Humusation à Forrières.

    Humusation et Covid… une cohabitation pacifique !

    Tous les experts sont unanimes : il n’y a pas le moindre risque sanitaire avec l’Humusation des corps humains, même ceux morts du Covid-19 …! Lien : https://www.Humusation.org/aucun-risque-sanitaire-covid-19/

  • Dernière chance pour bénéficier du Tax Shelter 2020…

    D’ici le 31 décembre vous pouvez encore bénéficier de la mesure du Tax Shelter qui vous permet de récupérer 45% d’allègement d’impôts sur votre investissement dans la Coopérative Humusation.

    Alors lancez-vous et venez nous rejoindre pour contribuer à faire reconnaître l’HUMUSATION comme nouveau mode de Sépulture. Bienvenue parmi les Coopératrices & Coopérateurs. C’est le moment… AUJOURD’HUI !

    Liens : https://www.Humusation.org/cooperative/ et https://storage.googleapis.com/mymicroinvest-production/static/TaxShelterEbookFR.pdf

     

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Critique scientifique du rapport de l’UCLouvain daté du 19/10/2020

Critique scientifique du rapport de l’UCLouvain daté du 19/10/2020

Une étude à charge et de piètre qualité tente de discréditer l’humusation

Le rapport de l’UCLouvain sur l’humusation nous apprend surtout que l’art subtil du compostage n’est pas à la portée du premier expérimentateur venu… Il ne démontre rien d’autre que l’échec de processus mal menés, ne tenant pas compte de nos nombreuses recommandations.

Au lieu de sonner le glas de l’humusation, ces résultats devraient au contraire inviter les autorités compétentes à financer une étude sérieuse permettant de garantir que les dernières volontés des 4500 wallons qui ont déjà choisi ce mode de sépulture puissent, le moment venu, être respectées en offrant toutes les garanties techniques, sanitaires et écologiques nécessaires.

Près de 6 semaines après son envoi au Ministre Collignon, nous avons enfin pu prendre connaissance, ce 3/12/2020 seulement, de ce rapport dont il fait référence dans son communiqué de presse daté du 26/10 dernier.

Voici le résumé de notre position à ce sujet :

Analyse des résultats de l’étude UCLouvain : Adrien Dockx, Rémi Desmet & Philippe Baret,

Conversion aérobie des dépouilles : Validation méthodologique – Rapport Final, 2020.

Une étude récente [Dockx et al., 2020] justifie « l’enterrement » de l’humusation selon le ministre
Collignon en Wallonie. Or cette étude ne constitue pas un argument scientifiquement recevable pour
démontrer que l’humusation – telle que proposée par la Fondation Métamorphose ne fonctionne pas, et ce
pour plusieurs raisons :
– « l’humusation naturelle telle qu’étudiée ici » ne satisfait pas les prescrits de la fondation
Métamorphose concernant l’humusation, la fondation n’a été consultée que très tardivement et ses
recommandations n’ont été suivies que très partiellement ;
– d’un point de vue scientifique, l’étude présente de graves lacunes : absence de répétions, description
très lacunaire du matériel expérimental, très peu de modalités, pas de variation des paramètres jugés
critiques, pas de quantification du résultat attendu (la décomposition des chairs), abandon en cours de
route de la moitié des essais, disparition mystérieuse d’une partie des essais et résultats, omission de
certains éléments critiques du protocole.
L’étude de l’UCL démontre qu’il est possible d’échouer un processus de compostage et que, dans le cas
spécifique de l’humusation, cela peut avoir des conséquences préoccupantes : mauvaise décomposition du
défunt et risque de pollution nitrique des nappes phréatiques.
Cette conclusion invite logiquement, pour peu qu’il n’y ai pas ici une volonté d’enterrer l’humusation, à
poursuivre la recherche afin de mettre au point scientifiquement les paramètres de l’humusation permettant
de fournir toutes les garanties nécessaires à la bonne fin du processus.
Les lourds problèmes méthodologiques vécus au cours de cette étude invite toutefois à mener cette
nouvelle étude de Recherche et Développement sur d’autres bases et collaborations.

Voici leur publication https://uclouvain.be/fr/sciencetoday/actualites/compostage-des-corps-une-fausse-bonne-idee-ecologique.html

Nous avions déjà réagi immédiatement au communiqué de presse du Cabinet Collignon https://www.humusation.org/wallonie-tourne-le-dos-humusation/

Télécharger

Notre analyse complète du rapport de l’UCLouvain se trouve ici :
Document Adobe Acrobat

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Petits coups de pousse pour faire émerger l’humusation…

Petits coups de pousse pour faire émerger l’humusation…

Dans le cadre de son initiative Get up Wallonia, la Wallonie lance une large consultation des citoyen.ne.s wallons. Chaque personne est appelée à participer et à formuler ses propres propositions pour ériger la Wallonie de demain.

Après vous être dûment enregistré, MERCI de “liker” sans modération notre proposition de *légaliser l’humusation des défunts* dans la catégorie

–  “créer un cadre de vie durable” ici

https://www.flui.city/posts/51301-legaliser-l-humusation-des-defunts?fbclid=IwAR1OGmDo9YjY0ACBE4G1wYitOuZsCYAIheUUXvm3S1HzIcIbhqVu8oOvmIw

– et “autres propositions concrètes” pour la Wallonie de demain ici

https://www.flui.city/posts/51298-legaliser-l-humusation-des-defunts?fbclid=IwAR0tsr2Kx1eQbIF2r7srvYj_kGwvcyDCx7UbIPTNlUVOQHlvrFDM4HiHA8g

Libre à vous de faire une autre proposition en faveur de www.humusation.org avec vos propres mots !

Comme celle-ci :

https://www.mawallonie.be/posts/53624-legaliser-un-3e-type-de-sepulture-l-humusation-pour-choisir-une-vie-apres-la-vie?fbclid=IwAR2Pt8guTRuPMwpvXsUx61fm4drWaRBa_lHcB0EeXV6Sodzs2GeFEeaTEus

à bien vouloir “liker” également…

MERCI !!!

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

La Wallonie tourne le dos à l’humusation, jugée trop polluante…. selon un communiqué de presse émanant du Cabinet du nouveau Ministre des Pouvoirs locaux.

La Wallonie tourne le dos à l’humusation, jugée trop polluante…. selon un communiqué de presse émanant du Cabinet du nouveau Ministre des Pouvoirs locaux.

Chapeau, Monsieur le Ministre Collignon, vous allez, sans doute, rester dans les annales … mais seulement comme celui qui n’a pas pris le temps de prendre connaissance de tout ce dossier en n’écoutant que quelques voix hostiles à l’humusation et cela au mépris de la volonté d’une part de plus en plus grande de la population !

Nous sommes fortement déçus par cette décision et plus encore par la non-concertation avec les associations qui portent ce nouveau concept de pratique funéraire, associations soutenues par des dizaines de milliers de citoyen.ne.s dont quelques milliers ont fait des démarches importantes dans leur commune. Cela nous semble en total désaccord avec la décision de promouvoir une politique de Démocratie Citoyenne votée, la semaine dernière, par le parlement de la Wallonie !

Rappelons que, malgré nos différentes demandes, nous n’avons pas été admis dans le Comité de Pilotage des expérimentations menées par l’équipe du Professeur Baret (UCLouvain), depuis 2018; et que ces essais ont été menés grâce au financement de 40.000 € octroyé, en 2018, par le Cabinet du Ministre de l’Environnement suite à nos interpellations. Des informations, émanant de questions parlementaires relatives à l’avancement de ces essais, nous ont rapidement indiqué que ces expérimentations sur des porcs ne tenaient pas compte de nos recommandations pour réussir le compostage à haute température très spécifique que nous avons développé.

À l’heure actuelle, ce rapport scientifique payé par des fonds publics, qui a entraîné la décision du Ministre, ne nous a toujours pas été communiqué … Est-ce bien normal ?
Nous l’attendons avec impatience pour pouvoir démontrer, vraisemblablement, que la seule conclusion que ces chercheurs peuvent proclamer, c’est que dans leurs conditions de “compostage”, le processus de décomposition des chairs molles ne s’est pas fait. Mais leurs conditions ne sont pas les nôtres et cela nous le démontrerons facilement, si leur rapport est diffusé.

L’humusation est un processus « low tech » car c’est la nature qui fait tout le travail mais il faut beaucoup d’expérience pour mettre la nature dans les bonnes conditions pour que cette décomposition en aérobie à haute température se maintienne durant le temps suffisant sans retourner la butte.

Tout comme l’équipe de Recompose à Seattle dans l’état de Washington (USA) qui a pu composter 6 dépouilles humaines, en 2018, pour tester leur concept, nous revendiquons nous aussi, depuis le début de cette année, auprès des Ministres compétents de la Wallonie ce même droit. Ces essais seront effectués, suivant notre Protocole Scientifique, déposé chez le ministre des Pouvoirs locaux, par un organisme dûment agréé pour le compostage par la Wallonie, au Centre Pilote pour l’HUMUSATION. Celui-ci disposera bientôt d’un espace clôturé et sécurisé, pour que tout se passe dans le respect des défunts et des familles. Nous inviterons les autorités compétentes à mandater du personnel de laboratoires agréés, de leur choix, pour réaliser les analyses qu’elles jugeront nécessaires sur des dépouilles mortelles de quelques humains ayant demandé officiellement de leur vivant, en accord avec leur famille, que leur dépouille soit humusée.

Nous avons fait appel au financement citoyen pour mettre en place toutes les infrastructures nécessaires dans le premier Centre mondial d’humusation. Toutes ces personnes sont bien en droit d’avoir une réponse à leurs attentes… non ?

Nous espérons vraiment que nos responsables politiques et, en particulier, Mr Collignon, ministre des Pouvoirs Locaux, et Madame Tellier, ministre de l’Environnement, saisissent cette opportunité de faire passer à la postérité la Wallonie et toutes les personnes qui soutiennent l’humusation depuis des années en autorisant la validation scientifique de l’humusation sur quelques dépouilles humaines de personnes ayant marqué leur consentement de leur vivant ainsi que leur famille. Sans prendre le moindre risque, puisque avoir un choix vraiment *éco-logique*, en plus, n’empêchera aucunement toutes celles et ceux qui le désirent de choisir l’enterrement et l’incinération.
Cette décision sera historique pour l’avenir des Générations actuelles et futures de l’humanité !

Nous restons totalement sereins et mobilisés pour faire émerger légalement notre nouveau mode de sépulture qui est le seul en parfait accord avec les lois de la Nature.

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22