Pas le moindre risque sanitaire avec l’humusation des corps humains, même ceux morts du Covid-19 … !

Pas le moindre risque sanitaire avec l’humusation des corps humains, même ceux morts du Covid-19 … !

Nous avons réunis plus 25 experts qui, compte tenu de leur longue expérience en matière de compostage de matières organiques de toutes sortes, ont pu certifier formellement que le procédé préconisé pour l’Humusation (la métamorphose en, 12 mois, des défunts en humus sain et fertile), grâce notamment à la forte montée en température (de 50 à 70 °C pendant quelques semaines, qui tue tous les virus et autres germes pathogènes fécaux), et à l’action conjuguée de tous les micro-organismes du corps et des couches superficielles de la Terre, va garantir une réelle protection de l’environnement, exclure tous les risques en matière de salubrité publique, régénérer les sols les + malmenés et même contribuer à enrayer le dérèglement climatique !


Nous pouvons aussi nous appuyer sur la législation canadienne, où les Ministères de l’Agriculture et de la Santé de l’état de l’Ontario au Canada recommandent clairement cette méthode de compostage, pour leurs bovins (depuis 2010) et porcins (depuis 2006) même malades, de préférence à l’utilisation des services d’équarrissage.
En tout état de cause, sachez que notre Centre pilote pour l’HUMUSATION, financé principalement par des citoyen.ne.s motivé.e.s a été est mis en place au sud de Rochefort (B) afin de pouvoir accélérer l’obtention de résultats probants (notamment sur la destruction de la  Covid-19), avec des analyses effectuées par des Labos agréés, sur des dépouilles mortelles de quelques humains consentants. “On peut bien donner son corps à la science, pourquoi pas, pour valider le processus d’humusation ?” https://www.humusation.org/cooperative/
Avec tout en bas de cet onglet, le formulaire à compléter pour pouvoir bénéficier en primeur mondiale de notre “traitement de faveur” et figurer ainsi parmi les pionniers visionnaires… le cas échéant.
L’existence de ce Centre et sa reconnaissance par les autorités permettront d’accélérer, enfin significativement, l’intégration de l’humusation dans la législation funéraire de tous les pays où notre démarche sera soutenue par une réelle volonté citoyenne.
En tout état de cause, contrairement aux cimetières où l’espace entre les tombes ne respecte pas du tout les règles de distanciation sociale, nous avons prévu un espace de 6 m² pour chaque butte dans le Centre d’HUMUSATION . Donc pas le moindre risque, non plus, même pour les défunts d’y choper la Covid-19 …post mortem !

Nouvelle pétition: plus de 23.000 signataires en seulement 8 jours… !

Nouvelle pétition: plus de 23.000 signataires en seulement 8 jours… !

à bien vouloir signer et partager sans modération, avant notre réunion du 23 Septembre, (et aussi, par après, en complément à notre pétition de base)

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/impact-ecologique-nos-pratiques-funeraires-legalisons/103893

pour démontrer au Conseil National des Opérations Funéraires, notamment, qu’il faut tout mettre en œuvre, de toute urgence, pour intégrer l’humusation dans la législation funéraire, en France également !

MERCI Nicolas pour la mise en “image” de cet excellent extrait de notre livre et à Florence Valdès, notre ambassadrice à Périgueux (24) d’avoir pris l’initiative de lancer cette nouvelle pétition en ligne…

 

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Humusation – Natural composting process of the human body

Humusation – Natural composting process of the human body

HUMUSATION

“Giving life after death by regenerating the earth”

Humusation is a controlled process of transformation of human bodies by micro-organisms, which are present only in the first few cm of soil, in a compost of wood shavings, which in 12 months transforms the mortal remains into healthy and fertile humus.

HUMUSATION PRINCIPLE

It’s a respectful and sustainable process of return to the earth.

What is Humusation?

It’s a controlled process of transformation of human bodies by the “humusers” (micro-organisms present only in the first few cm of soil) in a compost made up of shredded pruning wood, which transforms, in 12 months, the mortal remains into healthy and fertile Humus.

Why Humusation ?

Because, unlike burial and incineration, humusation creates a rich humus that can be used to regenerate the soil. Ecologically and economically, humusation is the solution to allow our bodies, at the end of their life, to follow the complete cycle of gentle transformation.

To save it for free, right click on the image and save it.

An innovative idea that needs your support.

When we die, we usually have only two options for our body: burial and cremation. Both are very polluting and break, irremediably, the virtuous circle of Life on Earth. With humusation, it is possible to remedy all these problems.

The OBSTACLE to be lifted is the LAW

Only burial and cremation
are allowed in most countries!

In Wallonia, we have already obtained a step towards the legalisation of Humusation:

It would “suffice” to replace the three suspension points by “and Humusation…”

The legislator has already provided for the place for one or the other mode of alternative burial since January 23rd, 2014 …
But it’s still not done !!!

As a world first, the word humusation already appears in the funeral legislation of the Brussels-Capital Region
since 9 November 2018 ….

But waiting for the adoption of the “application decrees” so that all the many people who already really want it can finally benefit from this “special treatment”, when their time comes!

How to act?

Is Humusation close to the Washington State “Recompose” process ?

Recent publications in the national and international press of information about the “RECOMPOSE” process from the “Seattle (USA) group” have revived interest in funeral rites”.

Since the beginning of 2014, these people aim to set up a very lucrative business worldwide through the composting of humans, which is contrary to the intentions of the Foundation, nor with the mentalities in our regions.

The Foundation has been following this work for several years; we have tried to get closer to this group but without success.

It is therefore out of the question to translate RECOMPOSITION by the term HUMUSATION, which is what some French-speaking newspapers and sites have done. Indeed, many important points differentiate these two processes of decomposition of human remains.

RECOMPOSE is based on an accelerated, highly technological process lasting less than 2 months; the body is introduced into a large rotating metal cylinder containing vegetable matter into which humid air at 50°C is injected as a “burst”.

The duration of the process but also the absence of contact with the soil (living area of the humusers) as well as an important energy input are the first big differences that can be noted as well as the cost for the family!

We are waiting for further information from this team in order to establish a more complete “technical” comparison with HUMUSATION.

Nevertheless, the very forthcoming legalisation of the RECOMPOSE process in Washington State (USA) could stimulate the legalisation of humusation here.

Indeed, the experiments that have been carried out on the composting of 6 human cadavers should lead to detailed scientific publications on the real advantages, compared to the “current system”, which could also be useful to support humusation.

Concerning, for example, pathogenic germs, the “general public” publications mention that they are absent from the final compost resulting from RECOMPOSE but we are waiting for the results in the scientific publications to find out more about what happens to bones and teeth, about the formation of stable clay-humic complexes, about the presence (or not) of residual chemical molecules, …

This should, we hope, allow us to obtain, without further delay, the financing of scientific tests in Wallonia, France,… by our political “authorities”, on the humusation of human remains, according to our “process” aiming at obtaining one and a half m³ of humus, really, healthy and fertile with qualities close to the “Terra Preta” of Amazonia.

Our aim is to obtain exceptional results, with all the soil obtained.

The humus from a single piece of soil would be able to make the space to grow a hundred trees self-fertile!

This should leave a lasting impression and thus help to quickly win the support of a large part of the population for our new method of burial. It should also allow us to reduce our overall ecological footprint by 5% instead of increasing it by at least 5 to 10% by continuing to choose classic burial and even incineration!

This difference of at least 10 to 15% is not at all negligible as a climate action, while reducing the overall cost of funerals …

And, for families who wish to leave their children, grandchildren,… a still liveable and welcoming Earth, thanks to the financial savings made by choosing humusation over tradition, they will have a budget that will make it possible to compensate for the totality of the CO² emitted by the deceased, throughout his or her life, by having 10 000 trees planted on the edge of the deserts to stop their expansion while (re)creating good living conditions for the local population, which should reduce immigration to Western countries…

Isn’t this simply “bluffing”?

La tombe de Tolstoï, Iasnaïa Poliana, Gouvernement de Toula © Sam Abell

La tombe de Tolstoï, Iasnaïa Poliana, Gouvernement de Toula © Sam Abell

After graduating from the University of Kentucky, Sam Abell worked for National Geographic as a contract and staff photographer for thirty-three years.

Jean-Philippe de Tonnac se demande si c’est une première forme d’humusation ?

Pas d’humusation, fort vraisemblablement, mais, peut être, de véritable inhumation (mise dans l’humus) … une sacrée exception à la règle, en quelque sorte, si c’est le cas !

Quoiqu’il en soit, c’est une belle tombe romantique et une sacrée chance de passer dans les autres mondes, ou de reposer dans un tel lieu !

En tout état de cause, c’est à cela que ressemblera, prochainement, la butte de mise en humusation de tous les pionniers visionnaires… Qui nous auront confié leurs dépouilles mortelles afin de valider scientifiquement notre process dans notre Centre Pilote https://www.humusation.org/cooperative/

Avis aux amateurs ! C’est le moment d’en parler aux personnes autour de vous qui “sentent” leur mort prochaine …non !?

La tombe de Tolstoï est vraiment particulière, car elle forme un simple monticule, sans croix, ni pierre tombale, ni inscription. Selon Wikipédia, Tolstoï voulait être enterré là, en souvenir du jeu des frères Fourmis4(à faire pour que les hommes n’aient plus de malheur, ne se querellent jamais et soient toujours heureux…!).

Elle produisit un vif effet sur Stefan Zweig5  qui affirme “n’avoir rien vu en Russie de plus grandiose, de plus saisissant que la tombe de Tolstoï” et qui ajoute :

“Ni la crypte de Napoléon sous la coupole de marbre des Invalides, ni le cercueil de Goethe dans le caveau des princes, ni les monuments de l’abbaye de Westminster n’impressionnent autant que cette tombe merveilleusement silencieuse, à l’anonymat touchant, quelque part dans la forêt, environnée par le murmure du vent, et qui ne livre par elle-même nul message, ne profère nulle parole.”

— Stefan Zweig, Le monde d’hier. Souvenirs d’un Européen

L’écrivain et académicien français Dominique Fernandez a lui aussi été profondément marqué par cette tombe. Il déclarait ainsi dans un entretien au Courrier de Russie6°: “c’est la tombe la plus émouvante que j’aie jamais vue. La simplicité du génie, tout est là”.

Toutes ces thématiques liées, à la destination du corps après la mort, ont été évoquées le mercredi 8 juillet avec Sarah Dumont, invitée du CERCLE DE CYBÈLE. Elle a créé le site Happy End et les apéros de la mort pour aider à ré-apprivoiser cette mort ensauvagée https://acielouvertparis.org/…/cercle-cybele-jean…/…

En tout état de cause, notre mouvement a aussi besoin du soutien de célébrités de tous horizons pour accélérer la cadence de diffusion de notre concept et sa légalisation.
Qui pourrait nous aider à trouver et à contacter ces “influenceurs” ?

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Pour aider tous les “thanatophobes” (qui ont peur de la mort)…

Pour aider tous les “thanatophobes” (qui ont peur de la mort)…

“Les personnes touchées par la thanatophobie souffrent d’anxiété, de peur, de détresse, à la pensée de leur propre mort, ou de celle d’un proche.

Exprimer ses problèmes peut aider à sortir du déni et de la confusion.

Mais les angoisses, comme celle de la mort, peuvent être si fortes qu’on n’arrive pas à se les avouer à soi-même.

La crainte de la mort fait partie de ces perspectives terribles et paralysantes

La mort est forcément un mystère angoissant. Même pour ceux qui croient en l’au-delà, reste l’incertitude de ce qui se passera alors vraiment.

Pourquoi et comment

notre mort deviendra, malgré tout, un processus vraiment réconfortant,

voire plus réjouissant ….

après la légalisation de l’HUMUSATION !

Les bénévoles de notre Fondation d’Utilité Publique *MÉTAMORPHOSE pour mourir …puis donner la Vie* consacrent leur temps et leur énergie pour obtenir l’intégration de l’HUMUSATION, notre alternative écologique, dans les législations funéraires afin de nous permettre vraiment de pouvoir régénérer la Terre, et même contribuer à enrayer le dérèglement climatique, avec notre corps, après sa mort !

Ils peuvent donner des conférences afin de partager au grand public ce concept vraiment innovant, qui permet déjà à beaucoup de personnes de se réconcilier avec la mort.

L’humusation est un procédé funéraire, enfin 100% écologique, expérimenté en ce moment en Belgique https://www.humusation.org/tests-scientifiques-humains/ . La dépouille humaine est ensevelie sur la terre, au milieu d’une butte de 3 m³ de broyat de bois d’élagage. Cela permet une décomposition saine, naturelle et rapide (4 mois à 1 an) du corps grâce à l’action des micro-organismes de l’humus du sol : bactéries, champignons et arthropodes divers.

En quatre mois, les matières organiques molles du corps et son “énergie” sont déjà ainsi rendues disponibles au vivant et directement reprises dans le cycle de la vie. Après 12 mois, c’est la totalité de ses cellules qui sont métamorphosées en Humus sain et fertile.

Au contraire, les procédés actuels que sont l’inhumation et la crémation consistent en une extraction brutale et néfaste de ce cercle vertueux, puisque le corps humain est alors irrémédiablement perdu pour la biosphère et très polluant pour l’environnement.

Simplicité, cohérence, respect du cycle de la vie, des croyances de chacun, de l’environnement, renaturalisation et réenchantement de nos espaces funéraires, régénération des sols abîmés par des pratiques humaines intensives : l’humusation n’a que des avantages sur les procédés actuellement autorisés.

Il revient maintenant aux décideurs publics de permettre rapidement cette alternative à tous nos concitoyen.ne.s qui ont déjà boycotté le “système en vigueur” en envoyant, par mail, à tous leurs élus locaux leur Acte de dernière Volonté en faveur de l’humusation.

En tout état de cause, Tal Schaller  nous enseigne qu’en tant qu’êtres humains nous n’avons pas à avoir peur de la mort, puisqu’elle n’est que la mort du corps de matière, et que nous continuons à vivre avec nos trois autres corps (mental, spirituel, de lumière).

Nous ne sommes pas sur Terre pour souffrir, mais pour évoluer dans la joie et la gaieté…

 

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22

Composte-moi si tu m’aimes !

Composte-moi si tu m’aimes !

 

L’humusation inspire de plus en plus d’artistes…. !

Oser toucher à un tabou difficile, en apportant “de l’eau à notre moulin” …

Sympa les paroles, pleines de poésie, dignes de Brassens !

Composte-moi si tu m’aimes… MERCI pour cette formulation originale !

BRAVO David Bricout, une main verte et l’autre mélomane, pour cette chanson engagée qui va tout à fait dans le sens de notre démarche …

À partager dans vos réseaux pour embarquer de plus en plus de personnes dans notre dynamique funéraire plus réjouissante pour qu’elles fassent, elles aussi, leur “part du colibri” afin que cela devienne légal.

Car c’est pas (encore) gagné…

 

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22