Mentions légales

Mentions Légales

Le site HUMUSATION.ORG (ci-après « le Site ») est édité par la Fondation d’Utilité Publique “Métamorphose pour mourir… puis donner la vie !” (ci-après « l’Editeur »), dont le siège social est situé à Rue St-Roch, 33 à B-1325 Chaumont-Gistoux.
N° entreprise :

En ce sens, la Fondation Métamorphose est conforme aux textes légaux déterminant la protection des données à caractère personnel des visiteurs de ce site internet, à savoir la Loi du 30 juillet 2018 (Loi relative à la protection des personnes physiques à l’égard des traitements de données à caractère personnel) et le Règlement européen du 27 avril 2016 applicable depuis le 25 mai 2018. La vie privée de chaque internaute se rendant sur ce site est respectée, les informations recueillies à son sujet ne sont utilisées que de manière appropriée.

1. Généralités

L’utilisation de ce site implique l’acceptation pleine et entière des conditions d’utilisation ci-après décrites. Ces conditions d’utilisation sont susceptibles d’être modifiées ou complétées à tout moment, les utilisateurs du site sont donc invités à les consulter de manière régulière. Ce site est normalement accessible à tout moment aux utilisateurs. Une interruption pour raison de maintenance technique peut toutefois être décidée par la Fondation Métamorphose, qui s’efforcera alors de communiquer préalablement aux utilisateurs les dates et heures de l’intervention. Le site est mis à jour régulièrement par la Fondation Métamorphose. De la même façon, les mentions légales peuvent être modifiées à tout moment : elles s’imposent néanmoins à l’utilisateur qui est invité à s’y référer le plus souvent possible afin d’en prendre connaissance.

2. Description des services fournis

Ce site a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des services offerts et missions effectuées par la Fondation Métamorphose. la Fondation Métamorphose s’efforce de fournir sur le site des informations aussi précises que possible. Toutefois, elles ne peuvent être tenues responsables des omissions, des inexactitudes et des carences dans la mise à jour, qu’elles soient de son fait ou du fait des tiers partenaires qui lui fournissent ces informations. Toutes les informations indiquées sur ce site sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements y figurant ne sont pas exhaustifs. Ils sont donnés sous réserve de modifications ayant été apportées depuis leur mise en ligne.

3. Limitations contractuelles sur les données techniques

Le site Internet ne pourra être tenu responsable de dommages matériels liés à l’utilisation du site. De plus, l’utilisateur du site s’engage à accéder au site en utilisant un matériel récent, ne contenant pas de virus et avec un navigateur de dernière génération mis à jour.

4. Propriété intellectuelle et contrefaçons

la Fondation Métamorphose est propriétaire des droits de propriété intellectuelle ou détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site, notamment les textes, images, graphismes, logo, icônes, sons, logiciels. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable par la Fondation Métamorphose. Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions légales.

5. Limitations de responsabilité

la Fondation Métamorphose ne pourra être tenues responsables des dommages directs et indirects causés au matériel de l’utilisateur, lors de l’accès à ce site, et résultant soit de l’utilisation d’un matériel ne répondant pas aux spécifications indiquées au point 4, soit de l’apparition d’un bug ou d’une incompatibilité. Ils ne pourront également être tenus responsables des dommages indirects (tels par exemple qu’une perte de marché ou perte d’une chance) consécutifs à l’utilisation de ce site.

6. Les cookies

Outre la récolte de données personnelles via un formulaire de contact ou l’usage d’un autre formulaire, certaines données peuvent être récupérées à travers des cookies placés sur le site internet. Un cookie est un fichier placé par un site sur le navigateur que vous utilisez pour surfer sur internet. Il permet de vous reconnaître à chaque visite que vous effectuez sur le site concerné. Les cookies peuvent être placés par le propriétaire du site internet ou par des prestataires externes en fonction de leur but expliqué ci-après.

7. Droit applicable

Ces dispositions seront régies, interprétées, exécutées conformément au droit belge, seul droit applicable, en cas de litige. Tout litige qui n’aura pas pu être réglé à l’amiable dans un délai n’excédant pas un mois à compter de sa survenance, ce délai pouvant être prolongé de commun accord, pourra être porté par la partie la plus diligente devant les Cours et Tribunaux de langue française de l’arrondissement concerné.

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Passez à l'action la plus efficace pour obtenir la légalisation

Informez vos élus locaux de votre dernière volonté !

Dès qu'une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l'Humusation lui conviendrait mieux que d'être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal (en France) .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu'ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d'intégrer rapidement l'HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu'on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du "système en vigueur" et à exiger de pouvoir choisir l'Humusation, sans plus tarder.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour faire apparaître, sur votre écran, soit :

- Acte de dernière volonté en français ;

- Akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais ;

- Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l'imprimer, télécharger le document PDF et compléter toutes les cases numériquement et enregistrer-le comme fichier sur votre PC.

 

Vous pourrez l'envoyer par courriel d'un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Merci de mettre notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu'ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisqu'il n'y a qu'eux qui sont confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Nous comptons sur les personnes, les plus futées ou motivées, qui ont trouvé les adresses courriels de tous les élus locaux sur le site internet de leur commune.
Pour transférer le mail contenant leur *Acte de dernière Volonté* à tous leurs amis et connaissances résidant dans la même entité communale en leur demandant d'agir, elles aussi, de la sorte.

Pour obtenir plus facilement cet effet "boule de neige" indispensable pour leur prouver que l'humusation est déjà la volonté d'un nombre toujours croissant de leurs électeurs.

Afin de pousser leurs élus à exiger des autorités politiques l'intégration de notre démarche dans les législations, sous peine de risquer de perdre leur voix, si elles n'ont toujours pas de meilleur choix que "la peste ou le choléra" !

L'avenir de nos enfants, des enfants de nos enfants, et de toutes les Générations Futures ne mérite-t-il pas qu'on fasse tous, maintenant, notre "part du colibri" ? PARTAGEZ EN MASSE !

M E R C I

d'envoyer le document ci-dessus dûment complété et signé à votre commune !

Pour accélérer fortement la légalisation, toutes celles et ceux qui savent leur fin proche peuvent, dès à présent, nous confier leur corps mort pour valider scientifiquement l'humusation !

Puisqu'on peut bien donner son corps pour faire avancer la médecine, voici le document à nous renvoyer d'urgence pour que le vôtre, peut-être, puisse servir afin de finaliser notre protocole tout en bénéficiant, en primeur mondiale, de notre "traitement de faveur" !

Afin de pouvoir démarrer les essais au plus tôt, puisqu'il y a une réelle urgence avec le Covid-19, Alzheimer, Parkinson, AVC, cancers, ... notamment !

Nous avons besoin urgemment de plusieurs volontaires car notre "Centre Pilote pour l'HUMUSATION" disposera, très prochainement, d'un espace entièrement clôturé, sécurisé et bien équipé (voir l'onglet Coopérative ci-dessus).

C’est un engagement indispensable tant que la législation ne reconnaît pas l’humusation comme une pratique funéraire autorisée avec un cadre bien défini. Pour notre part, nous nous engageons de façon formelle à ce que toutes ces dépouilles mortelles soient mises en humusation par du personnel dûment qualifié dans le plus grand respect des défunts et de leur famille.

Pour mémoire, notre processus fonctionne déjà à merveille sur tous les animaux du perroquet au cheval. Nous disposons d'un Comité de 27 Experts en Compostage qui attestent du bien-fondé et de la pertinence de notre proposition pour les cadavres humains !

MERCI de nous l'envoyer dûment complété par courrier postal et (ou) via info@humusation.org

Cliquer ici bas pour télécharger le formulaire pour le don de corps