Après la légalisation de l’Humusation, notre Fondation devra faire le choix des emplacements pour implanter les premiers  « Jardins-Forêt de la Métamorphose » où le retour des défunts à la Terre sera simplement accéléré (+/- 12 mois) et, surtout, totalement sécurisé, tant au niveau salubrité publique que protection de l’environnement.

À terme, il en faudrait, idéalement, un par province, comme pour les crématoriums …

Nous proposons de construire un bâtiment, 100 % écologique, comportant des salles permettant aux familles de rendre un dernier hommage (elles seront également disponibles pour celles et ceux qui ne souhaitent pas d’offices religieux)

Par contre, le budget à prévoir serait de 5 à 10 fois moindre !

Quelques pistes:

  • À Dinant, où la Fondation possède un terrain qui pourrait convenir.
    L’échevin de l’Urbanisme et de l’Environnement Thierry Bodlet est très favorable au concept
  • À Louvain-la-Neuve, où l’échevin Cédric du Monceau, qui s’est déclaré aussi fort convaincu par le projet, nous a proposé le site à gauche du Cimetière de Blocry (initialement prévu pour son extension) qui jouxte un bois à l’arrière, cadre idéal pour y installer l’espace du souvenir

  • Peut-être à Namur, où nous avons le soutien de l’échevin Luc Gennart, sur le terrain (initialement prévu pour un nouveau cimetière) déjà partiellement aménagé (ex-abattoir islamique) jouxtant également une partie boisée à la limite de Temploux

  • À Chaumont-Gistoux où plusieurs échevins ainsi que la Présidente du CPAS sont très favorables à l’idée d’accueillir, aussi, un Jardin-Forêt de la Métamorphose sur un terrain de l’entité encore en négociation
  • À Walhain St-Paul …

C’est dans notre *Centre Pilote pour l’HUMUSATION* que seront formés tous les futurs « Humusateurs » agréés qui seront les seuls habilités, par la loi, à pouvoir mettre en œuvre ce processus novateur.

Il est à souligner que ce nouveau concept générera de nombreux nouveaux emplois extrêmement valorisants, par essence non délocalisables, beaucoup moins pénibles que celui de fossoyeur, particulièrement « épouvantable » lorsqu’ils doivent exhumer les « restes » afin de pouvoir réaffecter la place lorsque plus personne n’entretient les tombes.

En primeur mondiale, l’humusation figure déjà dans la législation funéraire de la Région Bruxelles Capitale depuis le 9 Novembre 2018 … mais on est dans l’attente de l’adoption des « arrêtés d’application » pour que toutes les nombreuses personnes, qui le veulent déjà vraiment, puissent enfin bénéficier de ce « traitement de faveur », lorsque leur heure sera venue !

 

Mot-clé

Liste Questions Fréquentes

Rejoignez-nous

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre Fondation

MÉTAMORPHOSE 

de Chaumont-Gistoux

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22