Notre corps, après sa mort, est encore une ressource pour les autres espèces, pourquoi ne pas l’offrir pour en faire profiter les charognards ?

Il y a effectivement dans certaines régions du monde des rites funéraires (proches du “principe” de l’humusation) qui permettent de faire retourner “les parties molles”  d’une dépouille humaine à la nature via l’ingestion et la digestion par des charognards.

Ces rites ne seront jamais acceptés ici et cela n’est pas nécessaire car avec l’humusation nous pourrons faire encore mieux!

En effet, les parties molles mais aussi les os et les dents pourront être incorporés dans les sols dans les meilleures conditions possibles; sous forme de complexes argilo-humiques stables.

Remarquons qu’actuellement, avec l’enterrement et l’incinération. le traitement que l’on fait subir aux dépouilles humaines n’est pas très éloigné de celui de nos “immondices” (même si c’est avec infiniment plus de respect !) quand on l’enterre à 2 m de profondeur ou quand on l’incinère… !.

Signalons enfin que, vu la quantité de produits chimiques qui sont venus polluer nos corps, ce ne serait pas un “cadeau” pour les charognards… Preuve à l’appui. En Mongolie, notamment, les vautours et les loups, à qui l’on présente les dépouilles humaines, crèvent des mêmes maladies que nous… ils ne peuvent donc plus en débarrasser la Terre parce qu’ils s’empoisonnent, comme nous, par la nourriture polluée !

Dans une butte de mise en humusation, ce sont les humuseurs (bactéries, champignons,… tout ce monde invisible de l’infiniment petit -présent uniquement dans les tout premiers cm du sol- incapable de nous “manger”) qui scindent en petits morceaux aussi bien les molécules organiques, pour les recycler, que les polluants chimiques, pour les rendre inactifs afin d’arrêter, enfin, d’empoisonner, encore plus, tous les êtres vivants sur la Terre !

Grâce au m³ et de demi d’humus sain et fertile, obtenu par la mise en humusation du corps d’un défunt, les humusateurs agréés vont pouvoir régénérer près d’un ha (10.000 m²) même de sols les plus malmenés en les rendant autofertiles afin de (re)produire de la nourriture de qualité pour la bonne santé de tous les êtres vivants.

Mot-clé

Articles récents

Rejoignez-nous

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22