INFORMEZ VOS ÉLUS LOCAUX DE VOTRE DERNIÈRE VOLONTÉ !

Dès qu’une personne, quel que soit son âge et son état de santé, comprend que l’Humusation lui conviendrait mieux que d’être enterrée ou incinérée, elle doit en informer par courriel (adresses disponibles sur le site internet de votre localité ) tous les membres du Collège des Bourgmestre et Échevins de sa Commune (en Belgique) ou de son Conseil Municipal  (en France)  .

Nous devons tous faire cette pression sur nos élus afin qu’ils demandent à leurs collègues, au Gouvernement, d’intégrer rapidement l’HUMUSATION dans la législation. Il faut leur prouver qu’on est de plus en plus nombreux à ne plus vouloir du « système en vigueur » et à exiger de pouvoir choisir l’Humusation, sans plus tarder.

 Cliquez sur le lien ci-après pour faire apparaître, sur votre écran, l’acte de dernière volonté en français, ou akte van laatste wilsbeschikking en néerlandais, ou Letzer Wille en allemand.

Sans devoir l’imprimer, compléter toutes les cases à remplir avec le clavier de votre ordinateur et enregistrer-le comme fichier sur votre PC afin de pouvoir l’envoyer par courriel d’un clic, en pièce jointe, dans la boîte mail de tous vos élus locaux (en mettant notre Fondation en copie info@humusation.org pour nous tenir informé) sans devoir le signer manuellement si vous y mentionnez la même adresse courriel.

Ce sont les assemblées des députés (B) et sénateurs (F) qui ont le pouvoir de légaliser.

Vos élus locaux sont donc les mieux placés pour exiger qu’ils le fassent, dans les plus brefs délais, puisque ce sont eux qui sont, directement et régulièrement, confrontés régulièrement à tous les problèmes générés par les cimetières et les crématoriums !

Mais, beaucoup trop de personnes, en bonne santé ou pas prêtes à mourir, ne se rendent pas encore compte que, pour que la loi change, il faut que les « autorités » politiques se sentent vraiment obligées de le faire …

On sait très bien que c’est « aller contre-nature » que de leur demander de nous faire, en quelque sorte, (aveuglement) confiance (quoique les *humuseurs* ont fait leur preuve, depuis plusieurs millions d’années… et qu’il est prouvé que cela fonctionne parfaitement pour tous les animaux !) pour envoyer, par mail, leur *Acte de dernière Volonté* dûment complété à leurs bourgmestre et échevins, dès maintenant.

Leur « logique » leur dicteraient plutôt d’attendre, pour le moins que ce soit légal, voire même de l’avoir vu de leurs propres yeux, avant de se décider pour elles-même.

Mais, pour celles et ceux ayant le pouvoir d’intégrer l’humusation dans les législations funéraires, c’est la meilleure preuve que notre démarche est soutenue par une réelle volonté citoyenne massive, et que ce ne sera donc pas pour quelques « illuminés ».

C’est essentiel pour que toutes celles et ceux, déjà pleinement convaincu.e.s, mais qui elles n’ont plus (trop) le temps d’attendre, puissent avoir, plus rapidement, la chance de bénéficier de ce « traitement de faveur » pour leur corps, après sa mort.

Au nom des Générations Futures, MERCI !

Mot-clé

Liste Questions Fréquentes

Rejoignez-nous

Devenez Coopérateurs

pour co-créer du monde de demain en prenant au moins une part de la coopérative SCES HUMUSATION qui a met en place le premier "Centre Pilote pour l’Humusation" au monde.

Chaque euro investi dans notre coopérative sera un euro qui vit !

C'est ensemble et avec votre participation financière que nous y arriverons plus vite.

L'Union fait la Force !

Soutenez notre fondation

pour son travail de lobbying

indispensable pour obtenir

la légalisation de l'HUMUSATION !

 

Merci pour votre DON

 sur le compte :

IBAN BE70 9731 2659 3825
BIC ARSPBE22