Compenser les émissions de CO² de toute une vie, c'est possible?

Avec toutes les économies faites sur le budget des funérailles conventionnelles, chaque famille disposera, si tel est le souhait du défunt, du budget nécessaire pour compenser intégralement l'empreinte écologique de toute sa vie.
Par exemple en finançant des jardins-forêts comestibles en bordure des zones désertiques pour arrêter leur expansion et commencer à récupérer des terres auto-fertiles sur le désert. Cela permettra aux indigènes de trouver du travail, dans leur pays, en produisant localement une nourriture et un habitat de qualité.

reboiser madagascar

Nous avons déjà un accord avec l'ONG "Graine de vie" (Projet agréé par la Fondation Roi Baudouin). Cette asbl vise la compensation de l’empreinte écologique des habitants de nos pays industrialisés par la plantation d’arbres dans des pays en voie de développement. 

Sachez que les sommes investies sont en grande partie déductible de la succession. 

Voici un extrait de leur site qui détaille la compensation intégrale de l'empreinte écologique d'une personne:

"En considérant que la durée moyenne de vie d’un européen est de 76 ans, l’empreinte écologique moyenne de notre vie se chiffre à environ 1.000 tonnes de CO².

Vu que le cycle de vie moyen d’un arbre est de 20 ans et que chaque arbre planté à Madagascar capture annuellement au minimum 5 kilos de CO², nous devrions tous commencer par planter environ 9.000 arbres pour capturer le CO² généré par notre existence.

Le coût moyen d’un arbre planté par Graine de Vie est de 25 cents. Dès lors, avec une somme de 2.250 euros, chacun pourrait rendre à la Terre les richesses que celle-ci met à notre disposition tout au long de notre vie."